FORMATION

badge_demi-datadock-2018-1.png
LogoQualiopi-AvecMarianne.jpg

FORMATION de DANSE-THÉRAPIE DE L’ATELIER DU GESTE RYTHMÉ 

Organisme de formation N° 11755096575

 

 

 

 

L’Atelier du Geste rythmé est un organisme de formation dédié à une danse appelée Expression Primitive, qui associe le mouvement, le rythme et la voix, dans des gestes « premiers », simples, puissants, rythmés et vocalisés. 

Parce qu’elle est accessible à tous, elle représente une médiation dansée idéale aussi bien en animation de danse qu’en danse-thérapie.
L’Atelier du Geste Rythmé forme aux deux types d’intervention : l’animation en danse (expression primitive) et la danse-rythme-thérapie (DRT).
La DRT est une thérapie alternative de plus en plus recherchée pour ses bénéfices rapides et durables, acquis sans difficulté dans le plaisir de danser sur une musique bien rythmée qui correspond aux goûts de notre époque. 

 

DIRECTION PÉDAGOGIQUE, ENSEIGNEMENT ET ANIMATION

France Schott-Billmann, docteur en psychologie et danse-thérapeute, enseignante en danse-thérapie au master (1 et 2) de l’université Paris Descartes. Auteure de différents ouvrages sur l’anthropologie de la danse et la danse-thérapie (voir bibliographie).
 
POUR QUI ? 

Le métier de danse-thérapeute est aujourd’hui dans une situation paradoxale ; alors que la demande afflue pour ce type d’activité, il ne possède toujours pas de législation officielle. Nous conseillons donc à ceux qui souhaitent devenir danse-thérapeutes, d’être déjà en possession d’un diplôme professionnel qui garantit avantages sociaux et retraite, et de considérer la formation de danse-thérapie comme une post-formation permettant d’élargir ses compétences et d’enrichir ses expertises en y ajoutant une médiation danse. Aussi, sans s’y limiter exclusivement, la formation s’adresse-t-elle d’abord aux professionnels :

- de la santé (médecins, psychologues, psychomotriciens, infirmiers…)

- du social (assistants et travailleurs sociaux, sociologues, éducateurs…)

- de l’art (artistes, spécialistes de l’art et de la médiation culturelle, enseignants, étudiants en art-thérapie), 

- de l’éducation (enseignants, éducateurs).

Elle concerne aussi tous ceux qui sont impliqués dans la création ou restauration du lien social ainsi que dans la lutte contre l’exclusion.

Mais, elle peut évidemment être suivie par toute personne qui cherche à travers une pratique rythmée, accessible et conviviale, une meilleure réalisation de soi (dite aussi développement personnel). 

Les personnes handicapées peuvent également être admises après examen de lafaisabilité du parcours de formation en adaptant certains espaces à leurs besoins, et en aménageant les exercices pratiques en fonction de leurs possibilités. 

 

PRÉ-REQUIS :

-Niveau d’études Bac+2, mais possibilité d’équivalences par la prise en compte de l’expérience déjà acquise, en particulier dans le domaine du soin, de l’art, du social ou de l’éducation (y compris avoir élevé des enfants).

-Niveau de danse : aimer danser sur la musique, quelles que soient les danses pratiquées, voire simplement danser en boîte est aussi valable à nos yeux que posséder un niveau technique de danse élevé (que le stagiaire devra de toutes façons apprendre à déconstruire au cours de la formation).
- Nécessité  de posséder des qualités relationnelles, une aptitude à la convivialité,

- Avoir le désir de transmettre à d’autres les bénéfices reçus soi-même de la danse. 

 

OBJECTIFS
La formation de l’Atelier du Geste Rythmé prépare à deux types de certificat : - animateur de danse (expression primitive) : 350 heures.
- danse-thérapeute par l’Expression Primitive ou Danse-Rythme-Thérapeute : 500 heures. 

L’objectif général est d’acquérir des outils théoriques et pratiques rendant capable d’utiliser l’expression primitive comme médiation de danse, dans un cadre d’animation ou de thérapie avec des compétences adaptées à la demande sociale, éducative et thérapeutique actuelle. 

Cet objectif suppose l’acquisition et le concours de diverses compétences ; elles correspondent à différents objectifs opérationnels évaluables et constatables.

 

1. Les objectifs de la formation d’animateur en danse (Expression Primitive)
Des animateurs de danse sont particulièrement recherchés aujourd’hui par des associations de malades (France Parkinson, par exemple), et de nombreuses institutions de soin (cliniques, hôpitaux, maisons de retraite). Le rôle qui leur est de plus en plus demandé n’est pas seulement le loisir, mais aussi le bien-être, la remise en forme, le renforcement des défenses immunitaires, mais aussi le lien social, en mettant l’accent sur les bénéfices pour certains publics : 

- personnes âgées : l’amélioration des performances cognitives (attention, concentration, mémoire), l’autonomie, 

- jeunes (maisons de la culture, maisons de jeunes, écoles ). La danse, et tout particulièrement l’Expression primitive, est l’outil idéal pour apprendre, tout en s’amusant, le rythme et le mouvement dansé, mais aussi la régulation des émotions (violence, dépression), l’intégration des règles, le respect de l’autre, la camaraderie, la citoyenneté, l’interculturalité, .… 

Le rôle d’animateur en danse aujourd’hui s’est ainsi rapproché d’un rôle psychoéducatif, voire de thérapeute social que notre formation d’animateur prend largement en compte. 

L’Atelier du geste rythmé s’engage, à rendre atteignable par sa pédagogie et constatable par ses évaluations l’acquisition des compétences donnant la capacité de créer, organiser et conduire une séance d’animation d’expression primitive, de de façon adaptée et créative. 

Cette compétence suppose l’acquisition de différents objectifs opérationnels très concrets qui concourent à donner au stagiaire cette capacité. À la fin du parcours de 350 heures le stagiaire doit donc être capable  : 

  • de manier les bases du rythme (durée, accélération, division du temps) sans faire passer les participants par les notions de solfège, 

  • d’avoir intégré les fondamentaux du mouvement (temps, espace, poids, énergie), 

  • d’avoir mémorisé et analysé un stock de mélodies pour pouvoir les chanter et les recomposer en les accordant avec les gestes dansés,

  • de savoir gérer sa relation à un groupe de participants, dans un climat de bienveillance qui n’exclut pas l’exigence d’un cadre

  • d' être en mesure de fabriquer un dispositif créatif, adapté aux besoins culturels, sociaux ou éducatifs d’un groupe
     

L’accès à ces 5 objectifs est obtenu par un enseignement entièrement et très concret, à base de mises en situation de conduite de groupe, qui permet de de connaître et choisir dans différentes situations la manière la plus rationnelle et efficace d’adapter le geste rythmé et vocalisé à différents publics et dans différentes perspectives d’animation (enseignement, prévention, éducation, bien-être etc).
Ces 5 objectifs opérationnels seront évalués par les 5 critères de l’examen pratique qui clôt le parcours de 350 heures.

 

2. Les objectifs de la formation de danse-thérapeute par l’Expression Primitive ou danse-rythme-thérapeute : 

  • être capable d’animer une séance d’Expression Primitive avec les qualités d’un animateur, car la danse-thérapie peut être considérée comme une pédagogie adaptée aux besoins spécifiques d’un public. C’est pourquoi le certificat d’animateur en expression primitive est exigé pour la formation de danse-thérapeute,  

  • disposer des connaissances psychopathologiques permettant de comprendre la pathologie du patient, 

  • savoir établir avec le patient une relation thérapeutique, 

  • être capable d’élaborer théoriquement un dispositif thérapeutique adapté à la pathologie du ou des patients, puis de l’organiser, construire et conduire en mettant en oeuvre les différents aspects de la relation thérapeutique, 

  • être capable de rendre compte de la démarche suivie, de l’exposer oralement et de la justifier. 

 

DURÉE DE LA FORMATION :

1.  Le certificat d’animateur : 350 heures de présence dans les stages ou sessions de formation, qui sont discontinus. Ils ont des durées horaires variables. Il y a 8 stages par an :
4 stages de 50 heures sont résidentiels et se passent en province
4 stages de 10 heures sont sur une journée et se passent à Paris

Les 8 stages de l’année totalisent 240 heures. Il faut donc au minimum 1 an et demi pour accomplir les 350 heures requises pour le certificat d’animateur en expression primitive. 


2.  Le certificat de danse-thérapeute : 500 heures
350 heures de formation présentielle dans les stages pour le certificat d’animateur qui est obligatoire. 

150 heures de formation distancielle et de stage pratique de danse-thérapie. 

 

 

MODALITÉS D’INSCRIPTION ET DÉLAIS D’ACCÈS 

 

1. Avant l’inscription
Envoyer un C.V., une lettre de motivation, et prévoir une « audition » de danse (par ex. sous la forme d’un essai lors d’une séance de groupe) permettant l’évaluation du niveau en danse (sens du rythme, aptitudes à la coordination) ET des capacités de relation à autrui au sein d’un groupe.
Le fait d’effectuer l’audition au sein d’une activité de l’Atelier du Geste Rythmé permet également au candidat une approche concrète de la technique de danse pratiquée et de l’esprit dans lequel elle est transmise.

2. L’admission
Si le candidat confirme son désir de suivre la formation, il est invité à  un entretien avec le formateur, destiné à évaluer son niveau de connaissances (en psychologie et en art-thérapie, mais aussi sur la situation socio-professionnelle de sa région, la possibilité de débouchés professionnels), son profil, ses aptitudes, sa maturité, ses points forts et ceux qui sont à améliorer. A partir de ce « diagnostic », le formateur a assez d’éléments pour informer le candidat de son admission ou des raisons de son refus. Il le lui notifie oralement et par écrit. 

 

3. Délai d’accès
En cas d’admission, le candidat reçoit un dossier appelé « kit de formation » contenant le règlement intérieur et une fiche d’inscription à la formation attestant qu’il en a pris connaissance.  

Le formateur établit avec le stagiaire un plan de formation personnalisé : chaque stage représentant une session de formation indépendante, il est possible de commencer à tout moment dans les stages choisis. Il n’y a donc pas de délai d’accès.
Le  stagiaire choisit lui-même l’ordre et le rythme des stages, la formation pouvant s’étaler sur sur 1, 2 ou 3 ans. 

(à condition d’en informer le formateur, le stagiaire pourra modifier son plan de formation en cours de route, l’accélérer ou le ralentir, mais l’ensemble de son parcours ne devra pas dépasser 4 ans. Faute de quoi, il aura à repasser des unités de formation trop anciennes).


4. Inscription dans les stages
Chaque stagiaire doit confirmer auprès du formateur son inscription au stage choisi, au minimum 5 semaines avant le début du stage. Pour cela, il remplit une fiche d’inscription et l’envoie avec un chèque de réservation de 60 euros qui lui est rendu à son entrée dans le stage.
Il reçoit en retour une confirmation d’inscription et une convocation portant l’adresse du stage, l’horaire de début et de fin, le programme général, la tenue vestimentaire et le matériel à apporter. Il doit se présenter à l’heure à l’endroit indiqué et rester jusqu’à la fin du stage qui se termine par un questionnaire de 5 à 6 questions ouvertes portant sur les connaissances acquises au cours du stage, corrigées ensuite en commun avec le formateur.

 

PRIX DE LA FORMATION

Il n’est demandé aucun versement global d’avance, les stages se règlent au fur et à mesure.

 Le prix, ainsi que la durée horaire de chaque stage sont indiqués dans le calendrier des stages. La formation est la somme des différents stages choisis pour totaliser les 350h de présenciel. 
Mais il est possible de faire une convention pour la totalité de la formation à un prix  forfaitaire de 2500 euros en formation individuelle, 4500 euros en formation continue.

La spécialisation en danse-thérapie est incluse dans ce forfait. 

 

 

(rappelons que "Formation individuelle" signifie que vous financez vous-même le ou les stages, et "Formation continue" signifie que c'est votre employeur qui les finance).

 

LIEUX DE FORMATION :
Les stages de formation se passent à Paris (espace Florimont, 6 bis rue Hippolyte Maindron, 75014) pour les stages d’une journée, et en Ile de France (Ferme de l’Abondance, route de Lorrez le Bocage, 77770 Vaux sur Lunain) pour les stages résidentiels de 5-6 jours. 

Certains stages animés en France et à l’étranger par France Schott-Billmann, avec des collègues danse-rythme-thérapeutes étrangers peuvent être validés dans le parcours de formation. Dès qu’ils sont organisés, leurs lieux, dates, thèmes et prix sont annoncés sur le site. 

 

CONTACTS : 

Atelier du geste rythmé, 4 rue Lalande, 75014 Paris, 

Tél : 01 43 20 01 40 

Mail : fsbill@club-internet.fr (formulaire de contact sur le site)

Vous serez alors en contact avec France Schott-Billmann pour un premier contact.

 

MÉTHODES MOBILISÉES
L’Atelier du Geste Rythmé s’engage, par son organisation, à rendre accessible au stagiaire le niveau de compétence visé par le certificat choisi, lui-même directement lié aux besoins actuels auxquels la danse d’expression primitive peut répondre.
La formation est donc tenue de fournir au stagiaire les outils théoriques et pratiques qui lui permettront d’obtenir la certification d’animateur ou de danse-thérapeute par l’Expression Primitive.  Elle s’emploie donc par ses contenus et ses méthodes à faire atteindre au stagiaire les objectifs qui le rapprochent au maximum de ses futures conditions de travail. 


La formation se fait sous forme de stages discontinus (8 par an) ce qui donne aux stagiaires le temps d’en assimiler les contenus. Ils sont composés de 2/3 de temps de pratique et 1/3 de temps de théorie. France Schott-Billmann anime tous les stages de l’Atelier du geste Rythmé, en transmettant théorie et pratique dans une articulation constante, ce qui évite le mode dogmatique du cours « ex cathedra ».

La formation est collective, mais conçue comme un processus qui part de l’expérience personnelle permettant à chacun de travailler sur son implication dans les processus observés. Elle fait une part essentielle à la participation à une vie communautaire qui met l’accent sur l’ouverture aux autres, l’autogestion et la prise de responsabilité, avec un système de tutorat où les anciens prennent partiellement en charge les nouveaux.

Dans le même esprit, d’anciens stagiaires devenus animateurs ou danse-thérapeutes, viennent témoigner dans les stages de leur activité professionnelle auprès des stagiaires en formation. 

La mobilisation des stagiaires est soutenue par l’attestation de présence délivrée à la fin de chaque stage, avec la mention du nombre d’heures effectuées. Elle se poursuit entre les stages par des échanges de mails avec le formateur et entre stagiaires, facilitées par les listes d'adresses des participants, fournies à chaque stage.  

Les stagiaires disposent d’une feuille de route (dite aussi journal de bord) qu’ils doivent faire signer à chaque stage par le formateur après y avoir consigné le thème du stage et résumé son contenu par 10 mots-clé. Ce journal de bord doit être rapporté lors des validations finales : examen pour le certificat d’animateur et soutenance de mémoire pour le certificat de danse-thérapeute. 

 

1. LE CONTENU DES STAGES DESTINÉS À LA VALIDATION DU CERTIFICAT D’ANIMATEUR  : 350 heures présentielles.
Chaque jour, l’enseignement se déroule autour de 4 axes fondamentaux selon l’horaire suivant :

9h-13h : Enseignement pratique de rythme et de danse

14h- 16h30 : Enseignement théorique : cours, films, vidéos

17h -19h 30 : Exercices de créativité et mise en situation de conduite de séance

21h-22h : Analyse de la pratique et supervisions en groupe. 

Ces axes structurent les journées en alternant les enseignements de façon équilibrée : il n’y a pas de journées exclusivement consacrées à la danse ou à la théorie, mais une interaction permanente entre ces registres, dans une alternance d’apports théoriques et d’ateliers pratiques didactiques ; de groupes de parole et de séances vidéo pour auto-évaluation ; de présentation de cas, de films et/ou documents audio-visuels ; de compte-rendus de lectures, exposés et témoignages d’expériences auprès de différents publics.

• L’ENSEIGNEMENT PRATIQUE DE DANSE (PRÉSENTIEL) 

 L’Expression Primitive est une forme de danse accessible, particulièrement puissante et efficace, particulièrement pertinente parce qu’elle est accessible et correspond en outre aux préoccupations de nos contemporains : goût du rythme qui pulse, quête d’un essentiel à travers des formes simples, stylisées, fortes et partagées. Cet essentiel, l’Expression Primitive l’expérimente dans la pulsation. Parce qu’elle transpose dans le rythme le battement vital du cœur et du souffle, la pulsation est vivante, elle vit et nous vivifie. Comme l’écrit Herns Duplan, danseur-chorégraphe haïtien fondateur de cette technique, « la pulsation est un cycle parfait : elle apparaît, vit, disparaît ; elle obéit donc à une loi ternaire qui nous régit tous. Lorsqu'elle se répète à intervalles réguliers, elle devient cadre de vie, moyen de fixer le temps, de le réguler, de construire, d’élaborer ».

L’Expression Primitive est « le fruit d’un métissage profond» déjà présent dans les danses traditionnelles haïtiennes. En tant qu’haïtien, Herns Duplan a était donc d’emblée sensible à l’universalité de la pulsation, tout prêt à rencontrer Katherine Dunham, pionnière de la danse afro-américaine. À la fois chorégraphe et anthropologue, elle avait, dans les années 1950, fait sa thèse sur le vaudou haïtien et les rituels thérapeutiques sacrés des Caraïbes. Résolument universaliste, Katherine Dunham voyait dans la pulsation l’invariant humain toujours présent sous la diversité des formes d’expression.

Le travail de Katherine Dunham et de Herns Duplan a été poursuivi par d’autres. France Schott-Billmann l’enseigne depuis 1976 et lui a donné des fondements thérapeutiques issus des sciences de la nature et des sciences humaines (anthropologie, psychologie, psychanalyse).

 

• LA THÉORIE : UN PROGRAMME PLURIDISCIPLINAIRE 

La danse est un objet d’études multiples : physiologie, anatomie, neurosciences, anthropologie, mythologie, histoire de l’art, psychologie, philosophie, psychanalyse… Ces disciplines sont enseignées de façon vivante, articulées à la pratique et continuellement réactualisées. 

- Les stages d’une journée sont consacrées à l’interprétation anthropologique et psychologique de la symbolique de certaines fêtes dansées du calendrier traditionnel (solstices, équinoxe, Chandeleur) et à leur application à la danse-thérapie, 

- Les stages longs ont tous pour thème la transmission de l’expression primitive sous les différentes perspectives indiquées dans le programme que vous pouvez télécharger en PDF en cliquant sur l'icône PDF suivante :

 

 

2. LA SPÉCIALISATION EN DANSE-THÉRAPIE  : 150 heures distancielles : un enseignement théorique à distance et un stage de danse-thérapie supervisé. 

 - L’enseignement théorique est consacré à un travail personnel d’une centaine d’heures, en relation étroite avec le formateur par des rencontres, échanges de mails et de conversations téléphoniques. Le formateur guide le stagiaire de façon personnalisée en fonction de son projet professionnel. Il lui fournit une bibliographie (livres, articles et revues), adaptée à la pathologie des patients donc il va prendre la charge, il lui ouvre des pistes de recherche, et lui transmet un ensemble de documents méthodologiques l’aidant à construire un dispositif où il pourra mettre en oeuvre ses connaissances, sa technique de danse et ses qualités relationnelles, dans l’expérience concrète d’une application de l’Expression Primitive : un stage de 50 heures.

- Le stage pratique est un atelier de 50 heures auprès d’un public présentant une problématique physique et/ou psychique à qui le stagiaire propose une thérapie par la danse.  Il choisit le plus souvent possible son public en rapport avec son projet professionnel (enfants, adultes, personnes âgées, handicapées, autistes, etc…). Le formateur le guide dans l’élaboration d’un atelier adapté à ce public qui représentera pour le stagiaire un stage pratique.  

Le stage est supervisé par France Schott-Billmann. 

 

- Le mémoire . Le stage fait l’objet d’un mémoire de recherche qui suit une méthodologie exposée dans le document « Conseils pour le mémoire » fourni au stagiaire. Le mémoire est guidé étape par étape par France Schott-Billmann puis élaboré et rédigé par le stagiaire selon la méthode expérimentale, en rapportant l’hypothèse, les conditions et les résultats de l’expérience. Le stagiaire soutient son mémoire au cours d’un stage, devant le groupe des stagiaires invités à poser des questions, et un jury composé de thérapeutes (psychologues cliniciens, danse-thérapeutes et art-thérapeutes). Les membres du jury évaluent le mémoire en fonction des critères correspondant aux objectifs définis par la formation de l’Atelier du Geste Rythmé, font un rapport et décernent le certificat s’il y a lieu. 

 

ÉVALUATION ET  VALIDATION


1. Certificat d’animateur d’Expression Primitive
L’évaluation se fait par : 

- contrôle continu : à la fin de chaque stage les stagiaires reçoivent un questionnaire  avec des questions correspondant aux connaissances acquises pendant le stage avec correction collective immédiate, permettant à chacun de s’auto-évaluer. 

- un examen pratique à la fin de l’ensemble des stages. Il consiste à animer une séance d’expression primitive de 45 minutes devant le groupe des stagiaires.  Le certificat est délivré si l’examen démontre l’acquisition des 5 objectifs opérationnels, évalués par les 5 critères qui leur correspondent : 

    • Sens du rythme, 

    • Qualité du mouvement, 

    • Utilisation de la voix

    • Relation au groupe, 

  • Créativité. 

    Le stagiaire, à issue de la formation doit démontrer qu’il est capable d'organiser, construire et conduire une séance complète d'animation en utilisant la technique dite « Expression Primitive ».
    Le certificat d’animateur d’Expression Primitive lui ouvre le droit d'intituler ses ateliers « Ateliers d'Expression Primitive» 

    2. Certificat de danse-thérapeute par l’Expression Primitive (ou Danse-rythme-Thérapeute)
    L’évaluation se fait par la création de l’atelier thérapeutique, la rédaction du mémoire et sa soutenance, qui démontrent les compétences requises par les 5 objectifs opérationnels définis pour l’aptitude à pratiquer la danse-thérapie : 

  • Qualités d’animateur 

  • Connaissances théoriques de psychologie,  psychopathologie et danse-thérapie , 

  • Qualités relationnelles avec les patients

  • Capacité à construire et conduire un atelier thérapeutique

  • Capacité à exposer oralement et à justifier le dispositif thérapeutique choisi et à discuter les résultats de cette expérience. 

 
La lecture préalable du mémoire par les membres du jury et la soutenance orale par le stagiaire leur permettent d’évaluer l’acquisition des 5 objectifs de la formation de danse-thérapeute. 


Le certificat de danse-rythme-thérapeute est délivré s’il y a lieu après la soutenance du mémoire, la délibération du jury, qui rédige un rapport et valide ou non l'aptitude à conduire une séance à vocation thérapeutique en utilisant comme média l'Expression Primitive.
Il ouvre au stagiaire le droit de se présenter comme Danse-Thérapeute par l’Expression Primitive (ou Danse-rythme-Thérapeute) et d’ouvrir des ateliers de danse-thérapie.  

 

RÉSULTATS (CHIFFRES ÉTABLIS SUR LES ANNÉES 2018-2020)
80% des stagiaires de formation visent le certificat d’animateur, 20% le certificat de danse-thérapeute. 
Formation d’animateurs : 70 % des inscrits à la formation d’animateur présentent l’examen et obtiennent le certificat d’animateur. Il y a 5 % d’échecs à l’examen, et 25% de non-présentation du fait que les parcours n’ont pas été complétés, les employeurs ne finançant pas toujours la totalité des 350 heures.
Formation de danse-thérapeutes : 80% d’inscrits à la formation de danse-thérapie soutiennent le mémoire et obtiennent le certificat de danse-rythme-thérapeute. 20 % se satisfont du certificat d’animateur.
L’atelier du Geste Rythmé certifie 10 stagiaires par an (en 2019/20 : 8 animateurs et 2 danse-rythme-thérapeutes). 

 

RECONNAISSANCE DES VALIDATIONS OBTENUES
Les formations proposées par l’Atelier du Geste Rythmé sont référencées Datadock. L’objectif du référencement Datadock est d’évaluer la qualité des formations et des formateurs sur des critères communs. Son label permet également aux formations d’être prises en charge par les organismes financeurs de la formation professionnelle continue (OPCA, OPCACIF, Etat, Pôle Emploi…). 
Ainsi les artistes, en particulier les intermittents du spectacle, peuvent bénéficier des financements AFDAS.
Les stagiaires autoentrepreneurs peuvent financer leur formation par leur compte-formation DIF/CPF/FIF PL 


La formation de l’Atelier du Geste Rythmé est reconnue par l’association professionnelle française de danse-thérapie, la SFDT (Société Française de Danse-Thérapie) dont France Schott-Billmann est membre fondateur. 

L’Atelier du Geste Rythmé est aussi l’organisme de formation de l’association DRLST (Danse, Rythme Lien Social et Thérapie), qui est membre d’une fédération internationale d’associations nationales de danse-rythme-thérapeutes de différents pays (Belgique, Canada, France, Italie, Grèce, Suisse…).